Départ de Frédéric Hébert, Francesca Borg et Mario Bonello – 30/06/2014

M. Frédéric Hébert, Directeur du Centre régional méditerranéen pour l’intervention d’urgence contre la pollution marine accidentelle (REMPEC), Mme Francesca Borg, greffier/secrétaire et M. Mario Bonello, Assistant Technique - Logistique qui ont rejoint le REMPEC respectivement en 2006, 2001 et 2005, ont quitté le Centre après des années de service exceptionnel.

Suite à la décision de la 18ème Réunion Ordinaire des Parties Contractantes à la Convention de Barcelone (Istanbul, Turquie, 3-6 Décembre 2013), le REMPEC a été restructuré à la suite des difficultés économiques de la Convention de Barcelone et de son Plan d'Action pour la Méditerranéen (PAM). Par conséquent, les contrats de M. Hébert, Mme Borg, et M. Bonello se sont achevés à la fin du mois de juin 2014.

Les trois membres du personnel ont hautement contribué, à travers les actions du REMPEC, à la protection de la mer Méditerranée et, dans leurs rôles respectifs, ils ont joué un rôle important en veillant à ce que le Centre remplisse sa mission d'aide aux Parties Contractantes quant au respect de leurs engagements et obligations en vertu de la Convention de Barcelone, du Protocole d'Urgence de 1976, du protocole Prévention et de la Protection de 2002 et de la Stratégie Régionale pour la Prévention et la Lutte contre la Pollution Marine par les Navires.

Le personnel restant du REMPEC souhaite remercier M. Hébert, Mme Borg et M. Bonello pour leurs dévouements au Centre et leurs engagements permanents tout au long de leur contrat à Malte. Un remerciement tout particulier est adressé à M. Hébert pour son service exceptionnel en tant que Directeur du Centre du 1er Janvier 2006 au 30 Juin 2014.

Avant son départ, M. Hébert a adressé la lettre d'adieu suivante à tous les Correspondants et partenaires du REMPEC, dans laquelle il souligne certaines réalisations du Centre entre 2006 et 2014, lorsqu’il était Directeur du REMPEC:

"Chers tous,

Aujourd’hui est mon dernier jour en tant que directeur du REMPEC et je souhaitais vous dire au revoir et vous remercier.

J’ai occupé cette fonction pendant un peu plus de huit années au cours desquelles le Centre a mené des activités substantielles, toutes liées à la mise en œuvre de la Stratégie régionale pour la prévention et la lutte contre la pollution causée par les navires.

En particulier la mise en œuvre, entre 2006 et 2012, des projets SAFEMED I et SAFEMED II  financés par l’Union Européenne  a grandement assisté à améliorer la capacité des administrations maritimes des bénéficiaires de ces projets, contribuant ainsi à faire de la Méditerranée une mer plus sûre et plus propre. Sans entrer dans les détails je mentionnerais les activités liées au renforcement du Memorandum d’entente de Méditerranée sur le contrôle des navires par l’Etat du port, les formations qualifiantes d’opérateurs de systèmes de surveillance du trafic maritime et les bourses d’études auprès de l’IMLI ou de l’université maritime mondiale. Ce sont des étapes concrètes qui ont un effet immédiat et mesurable et qui sont aussi porteuses d’espoir pour le futur.

La coopération opérationnelle a également été renforcée avec l’organisation de deux opérations régionales de surveillance coordonnée (OSCAR-MED). C’est un début timide si on le compare à d’autres mers régionales  et  c’est désormais aux pays de s’approprier et de  mener régulièrement de telles opérations qui, ailleurs, ont montré leur capacité à infléchir la courbe des rejets illégaux à la mer.

Dans le domaine de la préparation à la lutte et la lutte contre la pollution marine, des résultats mesurables ont également marqué ces années. Des outils d’aide à la décision ont été développés et des formations ont eu lieu sur l’évaluation des littoraux pollués, les plans de gestion des déchets d’hydrocarbures ou la réponse aux atteintes à la vie sauvage et la formation des volontaires. Je saisis cette occasion pour remercier nos partenaires de l’industrie pétrolière et chimique, ITOPF, le Cedre, ISPRA, la fondation Sea Alarm et MOON pour leur soutien tout au long de ces années et leur implication dans nos projets communs.

La coopération avec l’industrie est vitale pour atteindre les objectifs de la convention de Barcelone. Dans le contexte de l’essor des activités offshore elle le sera encore plus et le soutien reçu dans la préparation de la proposition de plan d’action pour la mise en œuvre du protocole offshore augure favorablement de possibles coopérations dans le futur pour promouvoir les meilleures pratiques  et standards reconnus dans la région.

En dehors de l’industrie, nous avons toujours rencontré la bienveillance  des autres accords régionaux et également de l’EMSA.

Cela a également été un plaisir de travailler avec mes collègues des autres centres d’activités régionales  de la convention de Barcelone et je leur souhaite le meilleur pour relever les défis qui se profilent à l’horizon.

Je vais m’arrêter là car je réalise qu’il sera impossible de rendre à chacun la part qui lui est due. Simplement tout ce que nous avons fait  l’a été grâce à votre soutien et participation. Je souhaite conclure par des remerciements au personnel, passé et présent, du Centre pour leur engagement et soutien, en particulier au cours de la période difficile que nous avons traversée depuis 2010. Le REMPEC est une petite structure et sans leur engagement quotidien nous ne serions pas parvenus à accomplir le travail qui était attendu de nous. Je suis en conséquence  d’autant plus attristé du fait que les circonstances économiques dominantes aient conduit à se séparer de quatre membres du personnel, une décision qui ne reflète pas leurs accomplissements. C’était le prix à payer pour le maintien du Centre et je suis confiant dans la capacité de mes successeurs pour  assurer au mieux la  transition.

Cela a été un privilège de travailler avec vous et je garde des souvenirs très vivants et heureux de nos rencontres. J’espère que le futur nous réservera la chance de nous revoir.

Dans cette attente je vous prie d’agréer l’expression de ma considération distinguée.

Frédéric Hébert"

Director.jpg Fracesca.jpg Mario.jpg
M Frédéric Hébert Mme Francesca Borg M Mario Bonello

 

Actions sur le document

publié le 2014/06/30 00:00:00 GMT+0 Dernière modification 2020-07-02T14:43:36+00:00
  Catégorie:  archives
  Editeur:  Interne
  Sujets: 
  Sous-sujets: 
  Type:  Autre
  Année:  2014
  Pays:  Malta