Atelier sur la mise en place d’un système commun de communication en cas d’urgence en Méditerranée – 22/10/2019

Le Centre régional Méditerranéen pour l’intervention d'urgence contre la pollution marine accidentelle (REMPEC), en collaboration avec la Direction générale de la protection civile et des opérations d’aide humanitaire européennes (DG ECHO), a coorganisé un atelier de travail régionale sur l’utilisation du Système d’information commun de communication en cas d’urgence pour la pollution marine (CECIS Marine Pollution) qui s’est tenu du 22 au 23 octobre 2019 dans les locaux de la DG ECHO à Bruxelles, Belgique. Cette activité a été cofinancée par la Commission européenne et le REMPEC dans le cadre du projet de coopération contre la pollution marine par les hydrocarbures et les substances nocives et potentiellement dangereuses dans la région de la Méditerranée occidentale (projet West MOPoCo).

Au total, 21 représentants des autorités compétentes en matière de préparation à la lutte et de lutte contre la pollution marine accidentelle de 12 Etats de la Méditerranée, à savoir l’Albanie, l’Algérie, la Bosnie & Herzégovine, l’Egypte, l’Espagne, la France, l’Israël, Malte, le Monténégro, la Maroc, la Tunisie et la Turquie, ont participés à l’atelier.

Cet atelier avait pour but de réunir des représentants des Etats concernés afin d’échanger sur l’opportunité et les modalités de création d’un système commun de communication en cas d’urgence pour l’ensemble de la Méditerranée. Le REMPEC a ainsi présenté la procédure de communication en cas d’urgence déjà développée en Méditerranée par le Centre, et la DG ECHO a apporté aux participants une formation sur CECIS Marine Pollution, son interface et ses fonctionnalités et organise une visite du Centre de coordination de la réaction d’urgence (ERCC), dans les locaux de la DG ECHO à la fin de l’atelier.

Cet atelier répondait aux objectifs spécifiques de la Stratégie Régionale (2016-2021) invitant les Etats de la Méditerranée à envisager l’utilisation de CECIS Marine Pollution ainsi qu’aux recommandations de la 13ème réunion des Correspondants du REMPEC en 2019 de considérer l’utilisation de CECIS Marine Pollution en tant qu’outil régional de communication d’urgence.

A l’issu de cette formation, les participants se sont accordés sur une recommandation de principe d’utiliser le CECIS Marine Pollution et de faire appel au soutien d’experts dans le cadre du projet West MOPoCo et du Groupe de Travail Technique Méditerranéen (MTWG), en coordination avec les autorités compétentes nationales, afin de préparer une analyse détaillée pour soumission lors de la 14ème réunion des Correspondants du REMPEC en 2021.

Accéder au rapport de l'atelier de travail (seulement en anglais)